Mathématiques à la maison

Au cours de mes recherches sur Internet, j’ai visionné une vidéo dans laquelle des parents éducateurs présentent les outils pédagogiques qu’ils utilisent et les raisons pour lesquelles ce sont de bons outils. Pour voir la vidéo : Présentation outils pédagogiques

C’est là que j’ai découvert les frères Lyons. Robert et Michel Lyons sont les auteurs des volumes de la collection Défi mathématique, utilisés dans les écoles du Québec depuis les années 1980.

Ils ont élaboré un programme spécialement conçu pour les enfants éduqués à la maison. Il est composé de 5 volumes, qu’il est possible de télécharger sur leur site : Défi mathématique

Nous avons commencé par le volume 2 il y a deux semaines, et tout se passe très bien pour le moment. Notre garçon apprécie et moi aussi!

Les avantages du programme

Ils sont nombreux. Dans ce programme, les frères Lyons s’affranchissent des contraintes dictées par le Ministère. Les apprentissages des notions ne sont pas fractionnés sur plusieurs années, comme c’est le cas dans le programme du ministère. Selon les frères Lyons, ce fractionnement est responsable des difficultés, et trop souvent de l’échec, de nombreux élèves. De plus, la méthode des frères Lyons permet l’apprentissage des notions en respectant le degré de difficulté qu’elles présentent, ce qui n’est pas non plus le cas dans le programme du ministère.

L’extrait suivant donne un aperçu de leur vision de l’apprentissage :

« Pour la majorité des gens, l’enseignement consiste principalement d’abord à expliquer avec patience, ensuite à proposer des exercices d’appropriation en quantité suffisante, mais non excessive, et enfin à évaluer les apprentissages. Dans une telle optique, l’enseignant transmet sa compréhension, ses connaissances et ses habiletés à l’élève. En guise de réponse, l’élève essaie d’imiter le mieux possible les compétences de l’enseignant.

Malheureusement, cette façon de voir et d’exercer l’enseignement donne des résultats qui sont nettement inférieurs aux possibilités réelles des élèves. En fait, le processus d’enseignement décrit plus haut ne permet que rarement à l’enseignant de comprendre la pensée de l’élève et partant, de l’aider le plus efficacement possible. Il faut savoir que, d’un individu à l’autre, les façons d’apprendre diffèrent. Il faut savoir que, d’un individu à l’autre, les façons de penser diffèrent. Il faut savoir que, d’un individu à l’autre, les rythmes d’apprentissage diffèrent. »

Source : Robert et Michel Lyons. 2000. Les mathématiques à la maison, volume 2. Expertises Didactiques Lyons inc., p. 2.

Pour le parent éducateur, le temps à y consacrer est minime. Pour accompagner un enfant de 8 ans, quatre ou cinq périodes de 35 à 40 minutes par semaine sont largement suffisantes.

Pour l’enfant, l’apprentissage se fait à son rythme, sans pression : de temps, de réussite, d’évaluation… Pour en savoir plus sur les avantages du programme, c’est par ici.

La foire aux questions aborde plusieurs aspects intéressants : Foire aux questions Défi mathématique.

On en parle aussi sur ce blogue : http://montessoriencenid.blogspot.ca/2013/07/methode-des-freres-lyons-mathematiques.html